L'ile sonnante

1990
Guitare
Percussion

Le titre est emprunté au célèbre passage que Rabelais écrivit sur les paroles gelées. Les mots s'y prononcent eux-mêmes dans l'hyperobjectivité d'un monde figé, dans le délire d'une hallucination auditive. Sans doute s'agit-il d'une image encore médiévale de la folie, d'une figure fantastique de la Tentation. C'est un songe d'Apocalypse empli de fureur et annonciateur de désordre, de confusion pernicieuse et de panmixie. Les volées de cloches, si chères à Rabelais, traversent un paysage de délices, qu'évoque la guitare électrique, un paysage trompeur qui semble étrangement proche de la Fin.

Hugues Dufourt