Begiratzailearen nahia

2003
Guitare

Begiratzailearen nahia, est la deuxième œuvre que Iñaki Estrada à écrit pour la guitare, un an après Oreka pour flûte et guitare.

Ezinean, qui veut dire « en vain », soumet la guitare, à des attaques agressives mais spectaculaires grâce a la combinaison des gestes instrumentales comme : pizzicatos Bartok, slaps, rasgueos, glissandos et attaques de main gauche sur la tastiera. La ligne et la vertical s’oppose constamment, mais la dynamique dans laquelle chaque geste est indiqué, fais la cohérence de ce discours fort impressionnant, cette partie donne suite à une parti bien plus calme mais avec les mêmes matériaux. Cette fois-ci le matériel est présenté d’une manière différente, la guitare peut respirer et résonner, en opposition a la partie précédente. À la fin de ce mouvement il y a une coda construite avec les éléments du début, la conclusion est un rasgueo sonore qui se transforme en pizzicato dans le sur aigu de la guitare.

Izarren hautsa, (poussière d’étoile) est une belle litanie qu’était composée pendant une période difficile de ma vie, mon grand-père était décédé. Cette polyphonie est construite a base des éléments si différents comme les cordes à vide et les pizzicatos résonnants. Les quarts de tons utilisés pendant l’œuvre, font un discours original pour la guitare avec une très belle couleur. La pièce est dédiée a la mémoire de mon grand-père, Febronio Chavarría.

BCA