Vidéo // Entretien à Ramón Lazkano

1
5
2012

Après avoir suivi les classes de piano de Juan Padrosa et de composition de Francisco Escudero au Conservatoire Supérieur de Saint-Sébastien, où il a obtenu son Diplôme Supérieur de Composition, Ramon Lazkano (Saint-Sébastien, 1968) poursuit ses études de composition et d'orchestration au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris avec Alain Bancquart et Gérard Grisey; il y obtient un Premier Prix de Composition en 1990. Il approfondit ensuite la composition et l'analyse au Conservatoire de Montréal avec Gilles Tremblay. À son retour à Paris, il travaille la direction d'orchestre avec Jean-Sébastien Béreau et Arturo Tamayo, puis il obtient le Diplôme d'Etudes Approfondies en Musique et Musicologie du XXème siècle à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales avec son mémoire sur les polyrythmies.

Son concerto pour piano Hitzaurre Bi lui vaut, à 26 ans, le Prix de Composition de la Fondation Prince Pierre de Monaco. Peu après, en 1997, un jury présidé par Luciano Berio lui décerne le Prix de Composition Leonard Bernstein Jérusalem pour ses Auhen Kantuak. En 2007, l'Académie des Beaux-Arts lui décerne le Prix Georges Bizet; il a également été lauréat de l'Institut des Arts de la Scène et de la Musique et du Collège d'Espagne, ainsi que de la Fondation Gaudeamus. Sa résidence auprès du Jeune Orchestre National d'Espagne est l'occasion de composer plusieurs oeuvres qui ont été jouées, entre autres, à l'Auditorium National de Madrid et au Konzerthaus de Berlin. En 1999, il est en résidence aux côtés de Luis de Pablo au Conservatoire et au Festival Musica de Strasbourg. Ses deux séjours à Rome (d'abord à l'Académie Royale d'Espagne, puis à l'Académie de France Villa Médicis) lui ont permis de mener une réflexion sur la composition et son propos, qui se cristallise en une pensée sur l'intertextualité, le silence et l'expérience du son, à l'origine de pièces emblématiques telles que Ilunkor (commande de l'Euskadiko Orkestra Sinfonikoa), Lur-Itzalak (commandée par le Printemps des Arts de Monte Carlo) et Ortzi Isilak (commande de l'Orquesta Nacional de España). Parmi les festivals et interprètes qui ont programmé et joué sa musique, figurent Présences à Radio-France, Festival d'Automne de Varsovie, Ultraschall à Berlin, la Société Internationale de Musique Contemporaine à Copenhague, Ars Musica de Bruxelles, Philharmonic Green Umbrella New Music Series à Los Angeles, et les ensembles Ictus, Recherche, 2e2m, Plural, Wiener Collage...

Depuis 2001, Ramon Lazkano travaille à sa large collection de pièces de musique de chambre composée de plusieurs cycles, Igeltsoen Laborategia (Le Laboratoire des Craies), qui prend comme référence le "laboratoire expérimental" du sculpteur Jorge Oteiza et en particulier le concept de craie en tant que matériau d'inscription, d'érosion et de mémoire liée à l'enfance. Un documentaire financé par la chaîne publique de télévision EITB a été réalisé en 2008 autour de ce projet. Sa pièce Mugarri, commandée par la Fundación Autor, a été créée par l'Orchestre Symphonique de Navarre sous la direction de Ernest Martínez Izquierdo en 2010; il prépare une nouvelle oeuvre, Lurralde (Territoire), pour le Quatuor Diotima quis sera créée en 2012 à Ars Musica à Bruxelles.

Ramon Lazkano a enseigné l'orchestration au Conservatoire National de Région de Strasbourg et la composition à l'École Supérieure de Musique de Catalogne à Barcelone. Il est actuellement professeur d'orchestration au Centre Supérieur de Musique du Pays basque "Musikene". Depuis 2003, il est directeur du cycle de musique contemporaine du festival Quincena Musical de Saint-Sébastien.