Mantovani, Bruno

France
1974

Après avoir remporté cinq premiers prix au Conservatoire national supérieur de musique de Paris (analyse, esthétique, orchestration, composition, histoire de la musique) et participé au Cursus de composition et d'informatique musicale de l'Ircam, Bruno Mantovani débute une carrière internationale. Ses œuvres sont jouées au Concertgebouw d'Amsterdam, à la Philharmonie de Cologne, au KKL de Lucerne, à la Scala de Milan, au Carnegie Hall et au Lincoln Center de New York, ainsi qu'à la Cité de la musique et à la Salle Pleyel à Paris. Fidèle à ses interprètes de prédilection, il collabore avec de prestigieux solistes (Jean-Efflam Bavouzet, Alain Billard, Jean-Guihen Queyras, Antoine Tamestit, Tabea Zimmermann), chefs d'orchestres (Pierre Boulez, Sir Andrew Davis, Peter Eötvös, Laurence Equilbey, Günther Herbig, Emmanuel Krivine, Susanna Mälkki, Jonathan Nott, Pascal Rophé, François-Xavier Roth), ensembles (Accentus, TM+, Ensemble intercontemporain) et orchestres (orchestres symphoniques de Bamberg et de Chicago, WDR de Cologne, La Chambre Philharmonique, orchestres des radios de Francfort, de Sarrebruck, de la BBC de Londres et de la BBC du Pays de Galles, de Radio France, de la RAI de Turin, orchestre de l'Académie de Lucerne, de l'Opéra de Paris, Orchestre de Paris, orchestres philharmoniques tchèque, de Liège, NHK de Tokyo, Sinfonia Varsovia, Orchestre Radio-Symphonique (RSO) de Vienne).

Bruno Mantovani reçoit plusieurs distinctions dans des concours internationaux et de nombreuses récompenses pour ses enregistrements discographiques (dont plusieurs « coups de cœur » de l'Académie Charles Cros, un « Choc de l'année » du Monde de la musique ainsi qu'une sélection dans les dix meilleurs disques de l'année 2008 dans le New York Times). Il est fait Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres en janvier 2010.

Il est en résidence à la Herrenhaus d'Edenkoben (Allemagne) en 1999, au festival Octobre en Normandie en 2001, à Bologne dans le cadre du programme de « Villa Médicis hors les murs » de l'AFAA en 2002, à l'Académie de France à Rome (Villa Médicis) en 2004-2005, au Festival de Besançon en 2006, 2007 et 2008, et auprès de l'Orchestre national de Lille de 2008 à 2011. Le festival Musica, dont il est un invité privilégié depuis 2001, lui consacre un portrait en 2006.

Passionné par les relations entre la musique et les autres formes d'expression artistique, il collabore avec les romanciers Hubert Nyssen et Eric Reinhardt, les librettistes Christophe Ghristi et François Regnault, le cuisinier Ferran Adrià, les chorégraphes Jean-Christophe Maillot et Angelin Preljocaj, ainsi qu'avec le cinéaste Pierre Coulibeuf. Son travail questionne régulièrement l'histoire de la musique occidentale (Bach, Gesualdo, Rameau, Schubert, Schumann) et les répertoires populaires (jazz, musiques orientales).

En mars 2011, l'Opéra national de Paris crée à Bastille Akhmatova, opéra sur la vie de la poétesse russe Anna Akhmatova. Les prochains projets de Bruno Mantovani comptent notamment une œuvre pour l'ensemble Modern orchestra dirigé par Pierre Boulez et une œuvre commandée par Riccardo Chailly pour le Gewandhaus de Leipzig.

Depuis quelques années, Bruno Mantovani se consacre également à la direction d'orchestre et a collaboré notamment avec les ensembles Accentus, Alternance, Sospeso, TM+, ainsi qu'avec l'Orchestre national de Lille et l'Ensemble intercontemporain.

En juillet 2010, Bruno Mantovani est nommé directeur du Conservatoire national supérieur de musique de Paris.

Depuis 2000, ses œuvres sont publiées chez les Editions Henry Lemoine.

Premier prix au concours de la Ville de Stuttgart en 1999 pour son Concerto pour violon et Turbulences ;
Prix Hervé Dugardin en 2000 ;
Prix Georges Enesco de la Sacem en 2000 et en 2005 ;
Prix de la Tribune internationale des compositeurs de l'UNESCO en 2001 ;
Prix André Caplet de l'Institut en 2005 ;
Grand prix de la Sacem en 2000, en 2005 et en 2009 ;
Prix du nouveau talent de la SACD en 2007 ;
Prix Belmont de la fondation Forberg-Schneider en 2007 ;
Compositeur de l'année aux Victoires de la Musique en 2009 ;
Prix Claudio Abbado de la Philharmonie de Berlin en 2010 ;
Prix de la Presse musicale internationale en 2010 ;
Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 2010.

Oeuvres